VOUS AVEZ DES ANIMAUX, VOUS AIMEZ LA MUSIQUE OU RECEVOIR VOS AMIS, VOUS AVEZ UNE VOITURE, UNE MOBYLETTE OU UNE MOTO ? LES SOURCES DE BRUIT SONT NOMBREUSES. LES BRUITS DE LA VIE QUOTIDIENNE DéRANGENT RAREMENT CEUX QUI EN SONT RESPONSABLES, MAIS ILS RISQUENT D’IMPORTUNER LES VOISINS.

Les animaux

La présence d’un animal domestique est tolérée dans votre logement dans la mesure où vous ne pratiquez pas d’élevage et où sa taille et ses besoins vitaux sont compatibles avec la surface dont vous disposez.
Toujours tenu en laisse et sous votre surveillance directe, votre chien appréciera d’être sorti plusieurs fois par jour, mais pas sur le balcon ou dans la cage d’escalier !
Rappelez-vous, vous serez toujours tenu(e) responsable des dégâts ou dommages que votre animal occasionne.

Le bruit

Faites attention aux éclats de voix, aux instruments de musique, au volume sonore de la radio et/ou télévision, de la chaîne hi-fi, aux portes fermées sans ménagement, aux jeux d’enfants dans les escaliers...
Si, à titre exceptionnel, vous allez faire un peu trop de bruit, quelle que soit l’heure, prévenez vos voisins. Votre attention les rendra plus compréhensifs.

La circulation et le stationnement

Si vous possédez un véhicule, vous devez le stationner dans les emplacements prévus à cet effet (parkings, locaux à vélo) plutôt que de le laisser sur la pelouse, les voies d’accès des pompiers ou les halls d’entrée. Cela risquerait de gêner l’arrivée des secours ou de causer un accident dont vous seriez tenu(e) responsable.

Tout véhicule hors d’état de circuler (épave) ou systématiquement gênant pourra être enlevé à vos frais.

Le cadre de vie

Conserver un environnement et un cadre de vie agréables, aux abords des logements comme dans les parties communes, c’est l’affaire de tous.

Chacun doit veiller à ne pas laisser traîner papiers et déchets et à ne pas accumuler, dans les sous-sols et parties communes, les objets encombrants et autres gravats.

Pensez aux enfants : ne laissez pas les animaux faire leurs besoins sur les trottoirs ou les espaces de jeux.

Et puis la qualité de vie dans un quartier, c’est un sourire au voisin, un mot de bienvenue au nouveau locataire et un geste de solidarité vers ceux qui en ont besoin.